Échappées Belles - Jérôme Pitorin - Une journée à Tokyo

Année de production : 2012
Réalisateur / Présentateur : Jérôme Pitorin
Durée : 90 min.
Chaîne TV : France 5
Langue : FR

Description

Dans ces nouvelles Échappées Belles, Jérôme visite la capitale du Japon, Tokyo. Il commence par passer la nuit dans un hôtel capsule. Puis, il fait un petit tour du quartier d'Asakusa en "pousse-pousse", une voiture japonaise non motorisée à l'ancienne. D'abord on a un petit aperçu du plus vieux temple de Tokyo qui a près de 1400 ans, le temple Senso-ji et ses alentours. Rencontre d'un quartier tout plein d'histoire avec un guide un peu spécial, Sojiro Okazakiya (conducteur de "pousse-pousse") qui connait le quartier comme sa poche. Puis Jérôme traverse la rivière Sumida pour monter dans la célèbre tour Tokyo Skytree de 643 m.

Tokyo est une gigantesque métropole avec énormément de grands immeubles et pour voir un peu de verdure, il faut donc prendre de la hauteur. C'est ainsi qu'on fait la visite d'une ruche sur les toits du quartier de Ginza crée par une association de défense de l'environnement. Mais ce n'est pas tout, différentes associations incitent à cultiver sur les toits par les entreprises et les particuliers des jardins potagers ou des espaces verts. Sojiro va ensuite inviter Jérôme à une cérémonie de mariage japonais traditionnelle Shinto où les mariés se paradent dans les rues en "pousse-pousse" avant la cérémonie. Jérôme part déjeuner avec Sojiro dans un petit restaurant populaire de quartier mais pour y arriver, les rôles sont inversés, c'est Jérôme qui tire le "pousse-pousse" et Sojiro le client.

Nous partons par la suite en direction de Ginza dans un restaurant traditionnel de sushi où maître Mamoru Sugiyama surveille d'un œil aiguisé ses apprentis. La découpe du poisson et des fruits de mer exigent une maîtrise millimétrée, il faut au moins 10 ans pour devenir maître. Le maître explique comment la recette simple de sushi est sublimée par l'art du maître sushi. Jérôme va traverse ensuite le fameux croisement de Shibuya et rencontre Hachiko, la statue du plus connu des chiens du Japon. C'est dans ce quartier que Loïc Bizel photographie les nouvelles tendances japonaises et internationales. Loïc emmène Jérôme dans le quartier de Daikanyama avec ses petites boutiques de jeunes créateurs japonais.

Nous découvrons ensuite un problème de société que rencontre la ville de Tokyo : les hommes et femmes tokyoïtes n'arrivent plus à se rencontrer. Les femmes de Tokyo sont de plus en plus indépendantes, pensent plus à leur carrière, ce qui fait aussi qu'elles sont de plus en plus exigeantes en matière d'hommes. Pour augmenter le nombre de couples et de mariages à Tokyo, beaucoup de tokyoïte cherchent des solutions. Jérôme continue son aventure au Sanrio Puroland avec la chanteuse Meg très apprécié du public japonais. Il va être introduit au monde du "Kawai" dans ce parc d'attraction dédié au célèbre chat Hello Kitty!Puis ils iront tous les 2 au bar à chat se détendre.

A Tokyo, il y a aussi de plus en plus de propriétaires de chiens. Ils les considèrent comme leurs enfants, tellement que les commerces qui tourne autour des services pour chiens comme les vêtements, spa, salon de coiffure ... se développent à vitesse croissante. Pendant ce temps, Jérôme apprend à mieux connaître Meg qui est chanteuse, mannequin et créatrice de mode très connue de Tokyo. Puis, il va faire un tour chez CYberdyne pour voir le professeur Yoshiyuki Sankai. C'est ici qu'il va voir les progrès de la robotique et des modèles de robots d'aide médicale. A Akihabara, la robotique et la haute technologie est très développée, mais on y trouve aussi des endroits très spéciaux comme les Maid café, des bars où les serveuses sont habillées en servante. On peut aussi y voir des passionné de cosplay, des jeunes japonais qui se déguisent en leurs personnages préférés de manga ou d'anime.

Tout à fait dans un autre univers, Jérôme va visiter le jardin-musée du bonsaï de Maître Kumio Kobayashi. Certains de ses bonsaï ont près de 700 ans et valent près de 300000 euros. Jérôme termine son voyage en assistant à un entrainement chez les sumos et observer leur façon de vivre, leur histoire et leurs coutumes avec Doreen Simmons commentatrice sumo pour la chaîne de TV NHK depuis 20 ans. Enfin, découverte de la nuit tokyoïte avec des parcours touristiques en taxi tout en lumière et en musique. On a aussi un regard différent de Tokyo la nuit, le photographe Ken Ohyama aime prendre les échangeurs d'autoroutes la nuit pour faire découvrir aux gens une autre facette de Tokyo. Il y a aussi la face cachée des nuits tokyoïtes, celle où les tabous japonais ne sont plus, le Tokyo Underground. Enfin Jérôme va à Shimokitazawa pour découvrir la nuit des jeunes japonais dans un game center et surtout dans un karaoke, un incontournable de la fête à la tokyoïte avec vue sur la Tokyo Tower.

Galerie d'images

Capsule Hôtel
Préparation de sushis
Karaoké
Notre Appli
Retrouvez tous nos articles, vidéos, revues... et bien plus encore notre application Android !
android app
amazon app
sidebar_our_app_title
Heure actuelle au Japon
  00:26
Notre Chaîne Youtube - Fait Au Japon
Publicité